Déroulement d’un stage initiation parapente

Découverte matériel de parapente normandie

Ca y est, vous allez franchir le pas et entrer dans l’activité ou vous apprétez à le faire.
Vous êtes au bon endroit et la démarche est bonne. Le stage d’une semaine est la meilleure formule qui soit pour avoir de bonnes bases.
Il existe d’autres formules sous forme d’aprentissage ailleurs sur toute une saison avec des journées d’apprentissage disséminées. Cela peut convenir à certains mais les acquisitions sont bien plus longues.
Les stages intiations d’une semaine sont parfaitement adaptés à l’aprentissage d’un futur pilote. Vous serez immergé dans l’activité avec 6 autres élèves et 2 moniteurs du lundi au vendredi.
Une multitude d’outils sont mis en place pour une qualité d’apprentissage qui nous est largement reconnu.
La pédagogie, la sécurité et l’ambiance sont des éléments clefs pour un stage parfaitement réussi.
Tous les moniteurs de l’école aiment transmettre leur passion et optimisent au maximum la semaine pour que votre stage soit le meilleur possible.

Accueil

acceuil Plaine Altitude

Cela commence par l’acceuil dans nos locaux à Saint Omer dans les hauteurs de Clécy dès le lundi matin. Ces locaux sont parfaitements adaptés. 2 salles de cours avec vidéo projecteurs, des portiques, des frigos pour repas si besoin, le bar et sa grande terrasse ombragée. Un lieu dédié à l’activité avec sa boutique ou les parapentistes se donnent parfois rendez-vous après les journées de vol autours d’une bonne bière ou chocolat chaud, ou…

L’horaire est fixé à 8h00 généralement mais peut changer selon les prévisions météo.
Une présentation rapide de la semaine pour répondre à vos questions et éventuelles inquiétudes.
Puis, pendant que vous réglez l’administratif avec un moniteur, le second va préparer le matériel de chacun en fonction de votre poids et taille.
Ce matériel vous sera attribué pour toute la semaine. Il est renouvellé intégralement tous les ans et est revendu d’occasion en fin de saison. Certains d’entre vous le réserve pour un achat en octobre. Il se compose d’une voile adaptée à votre poids, une sellette adaptée à votre taille, un parachute de secours, un casque et une radio.

Découverte du matériel

Allez, on charge le camion et on file sur un terrain dégagé pour faire connaissance avec tout ça.
Les moniteurs débaleront une voile et vous présenteront toutes les parties importantes : le bord d’attaque (avant), l’extrados (dessus), l’intrados (dessous), les suspentes (les fils), les élévateurs (sangles), les stabilos (côtés), etc… Rien de compliqué mais important pour une bonne compréhension de la voile et des consignes. Présentation également de la sellette et de ses différents points d’attache avec le petit protocole pour ne rien oublier. Le casque est mis sur la tête, la voile accrochée à la sellette, les boucles bien fermées et les premiers gonflages vont pouvoir commencer.

Premiers gonflages

Ca y est, là, ça devient bien concret. Les moniteurs font une petite démonstration, vous explique ce que vous allez faire et c’est à votre tour.
Vous aller effectuer vos premiers gonflages de voile de parapente et commencer à sentir les forces de sustentation. Prise des commandes, attitude, montée de la voile, charge de la voile, recentrage, course pilotée au sol et arrêt avec neutralisation de la voile. Tous ces termes n’auront plus de secret pour vous.
Les moniteurs sont avec vous, courent avec vous, vous aident, vous conseillent pour vous faire ressentir les choses et vous permettre de comprendre et réussir vos premiers gonflages.
Puis viendra la légère pente qui vous permettra de décoller les pieds du sol de quelques cm peut-être mais ca y est, vous volerez. Votre rêve sera en train de devenir réalité.
Au fur et à mesure, ces petits vols deviendront de plus en plus longs avec des petits virages et l’atterrissage avec la notion d’arrondi.

Théorie du parapente.

Il y a un minimum de théorie à intégrer avant de voler. Comprendre comment vol un parapente, construire un décollage, un plan de vol et une belle approche pour un atterrissage parfait.
Mais pas que. Il y a aussi l’annalyse météo, l’utilisation du parachute de secours, et d’autres aspects qui peuvent être abordés. Cette théorie est placée en fonction de la météo pour optimiser les séances en tenant compte également de votre fatigue.

Les premiers vols en parapente

Ben voilà, vous y êtes, c’est « le » moment. Celui pour lequel vous êtes venus nous voir.
Vous voici au décollage prêt à décoller, seul sous votre voile. Le moniteur vous a tout bien expliqué. Vous savez décoller, vous connaissez votre plan de vol, il n’y a plus qu’à…
Après avoir effectué un dernier contrôle complet, le moniteur va faire un essai radio avec vous et le moniteur qui est en bas à l’atterrissage. Tout est ok, le vent est bon, le moniteur est devant vous, un petit sourrire et allez, c’est votre envol.
La montée de la voile, le contrôle visuel, une belle attitude, une accélération progressive et c’est l’envol.
Vous voici dans les airs sous votre voile de parapente. Le moniteur pour parle, vous félicite pour ce magnifique décollage et vous fait suivre le début de plan de vol.
Puis il passe la main au moniteur qui est à l’atterrissage qui prend le relai et vous guide pour votre approche jusqu’au sol. Et là, là, il y a souvent un crie de joie, de plaisir, un « YYYYes », un sentiment qui ne vous quitterra jamais. C’était votre premier vol en parapente…

Et la suite du stage alors

parapente au dessus de l'orne stage apprentissage

Mais ce n’est pas fini, on y retourne. Pour un deuxième immédiatement, ou retour en pente école pour retravailler au sol selon la météo. Les vols et travail au sol sont répartis en fonction de la météo pour optimiser les apprentissages.
L’objectif premier du stage chez Plaine Altitude est de vous apporter de solides bases qui vous serviront tout au long de votre vie de pilote. Non, vous ne serez pas autonomes à l’issu de votre stage. Mais vous saurez si vous êtes drogués ou pas, si l’activité vous convient, si la suite de votre apprentissage sera rapide ou longue, etc.

Après le stage

pack complet parapente normandie

Les moniteurs lors d’échanges vous expliqueront comment la suite peut s’envisager pour chaque cas. Certains plongent dans l’activité passionnément, d’autres en gardent juste un excellent souvenir. Tout le monde n’a pas la même disponibilité pour l’activité sans parler de la proximité ou pas de sites de parapente par rapport à chez vous.
Vous vendre du matériel le vendredi serait facile, mais non. Nous souhaitons que la digestion de votre stage s’effectue et que vous preniez un temps de réflexion pour la suite.
– Aurez vous du temps à consacrer à l’activité ?
– Avez vous des sites de parapente proches de chez vous ?
– Quel budjet avez vous à y consacrer ?
Et bien d’autres questions auquelles vous seul pouvez répondre. Alors, ensuite, si vous avez changé votre fond d’écran sur votre ordinateur, si vous regardez toujours le ciel en vous disant que ça devrait voler ou pas, si vous saoulez toute votre famille avec le réçit de votre stage, si vous passez votre temps libre à regarder des vidéos de parapente, c’est cuit…
Vous avez attrapé le virus et ce n’est alors que le début.
Et à ce moment là, vous pourrez nous demander des conseils (gratuits) sur votre premier matériel à acheter si besoin (neuf ou occasion).
Ou reviendrez faire un stage perfectionnement pour confirmer cette passion naissante.

Quelques réflexions

attentes eleves parapente clécy

– Le parapente est une activité physique qui demande d’avoir une bonne condition physique.
– Il est possible de faire un stage à partir de 12 ans jusqu’à … Cela ne dépend que de votre condition physique
– Surtout n’achetez pas de matériel avant de faire un stage, vous aurriez toutes les chances de vous faire avoir.
Si vous n’avez qu’une semaine par an à consacrer à l’activité, nous vous conseillons de ne pas acheter de matériel mais plutôt de vous offrir un stage par an en changeant d’endroit chaque année. Vous découvrirez de nouveaux sites, serez encadrés avec du matériel adapté et en toute sécurité.
– Par contre, si vous avez du temps à y consacrer, n’enchainez pas les stages sans avoir votre matériel. Il sera judicieux de vous équiper rapidement pour travailler au sol chez vous, dans les champs, ce qui accélérera considérablement votre vitesse d’apprentissage pour venir acquérir l’autonomie sereinement.
– Pas de secret, il faut faire du volume au sol. « C’est au sol qu’on apprend à piloter et en l’air que l’on s’exprime« .
– Le parapente est une activité où se construisent de nombreux liens sociaux. Vous aurez plaisir à retrouver des personnes qui partagent la même passion avec toute la richesse que cela comporte.

A bientôt
Hervé et toute l’équipe Plaine Altitude

Share the Post: